À propos…

velohaut

Bienvenue sur mes pages persos.

Sur ce site, vous trouverez des choses que j’ai envie de publier, tout d’abord pour en garder une trace pour moi-même et mon entourage, et ensuite parce qu’elles peuvent souvent intéresser d’autres personnes.

J’aborde des sujets aussi variés que mes voyages à vélo, les voitures anciennes, les vieux ordinateurs, la musique… et je donne aussi pas mal d’astuces techniques liées aux logiciels libres, au système d’exploitation Debian, ou aux SIG.

Jusqu’à maintenant, cette page faisait office de page d’accueil du site, et les articles n’étaient accessibles que par le menu du haut. Désormais, j’ai décidé d’opter pour une présentation de type « blog » classique, avec les derniers articles en page d’accueil et la possibilité de remonter dans le temps depuis celle-ci. Je conserve toutefois mon menu par catégories. J’y tiens. J’aime bien qu’un site internet soit clair et qu’on puisse voir rapidement comment il est organisé.

24 réponses à À propos…

  1. Anthony L dit :

    Bonjour,
    Bastien du Café des Pratiques m’a passé votre nom.
    je cherche un fournisseur d’accès associatif.
    avez-vous un tuyau à me donner ?

    merci.
    Anthony
    07.81.21.02.39

  2. Adèle dit :

    Bonjour
    J’ai découvert ton site il y a deux jours parce que j’aimerais aussi passer une grosse semaine à pédaler pour découvrir l’Europe (ce que je n’ai jamais fait jusqu’à maintenant) et j’ai vu que tu avais déjà expérimenté Paris Londres (d’ailleurs tu es passé à 30m de chez moi à cette occasion là hihi) et que tu connais aussi bien l’Allemagne et j’hésite justement entre l’avenue verte ou bien un tour du Rhin ou du Neckar (ce serait pour l’été prochain). Voilà si tu as des conseilles je suis totalement preneuse et je trouve ton site super (et me donne envie aussi d’aller à Amsterdam d’ailleurs)!

    • Adrien dit :

      Bonjour,

      30 mètres seulement ? Il fallait m’inviter à boire un verre. :-)

      Des conseils, je peux en avoir plein, mais c’est difficile à donner spontanément comme ça. On pourrait discuter par messagerie instantanée, par exemple (IRC, Jabber… ou à la rigueur Facebook faute de mieux).

      Le meilleur conseil que je peux donner, c’est de se lancer, et de voir si on aime ça.

      Quand j’ai démarré avec ma femme (voir à ce sujet le voyage de 2009), on n’avait que des vieux vélos, des sacoches trouvées sur des vide-greniers, une vieille tente prêtée par une vieille tante (non, pas si vieille que ça la tante)… Bref, aucun matériel adapté.

      On avait prévu Freiburg, parce que ce n’était pas loin… et finalement on a fait un crochet à Strasbourg avant, quand on a vu qu’on avançait bien. Et on a remis ça l’année suivante, avec le même matériel, pour aller au Bodensee.

      Les seuls bémols que je mettrais à ces deux voyages, c’est :
      - Ne pas partir avec de vieux vélos (avec seulement deux plateaux) si l’itinéraire à affronter n’est pas plat. Mais s’il est plat, ça suffit.
      - Le matériel de récup, c’est bien tant qu’il fait beau. Sous la pluie c’est moyen…
      - Ne pas prendre une remorque. Ça ne sert à rien.

      Maintenant, avec mon Koga Miyata, mes sacoches Ortlieb, et une simple cape de pluie, la météo n’est plus un problème. Sauf au camping. Il faut que je m’achète une vraie tente récente.

      Sinon, sur le choix des itinéraires, j’ai beaucoup aimé l’Avenue Verte mais il ne faut pas avoir peur de rouler sur du non revêtu, et il faut aimer naviguer dans des zones urbaines sans le moindre panneau. Et ce n’est pas toujours plat.

      La véloroute du Neckar, je l’ai faite de Tübingen à Heidelberg. C’est le seul voyage qui n’est pas sur le blog. C’est un super itinéraire. C’est beau et globalement plat.

      Celle du Rhin est beaucoup plus longue : il y a la partie Hollandaise (plate) que je n’ai pas faite, la partie entre les Pays-Bas et Koblenz (assez plate) qui est décrite en détails à la fin de mon voyage 2013, la partie entre Koblenz et Strasbourg que je n’ai jamais faite mais qui semble être magnifique d’après ce que j’ai vu depuis le train, la partie entre Strasbourg et Basel que j’ai prise par petits bouts (voyages 2009, 2010 et 2011), qui n’est pas passionnante (en gros, on roule à plat le longs de canaux tout droits et de champs de maïs – aucun paysage), mais qui comporte de très belles villes étapes, et la partie Suisse entre Basel et le Bodensee (même itinéraire que l’Eurovélo 6) qui est magnifique mais pas plate. Elle est décrite en détails dans mon voyage 2010.

      Voilà un début de réponse déjà assez long… :-)

  3. Clown qui se prétend Admin dit :

    Compte non conforme comme les autres… A corriger rapidement sous peine de suspension.

  4. Bassenne Louis dit :

    Bonjour et merci pour ce que j’ai déjà lu de toi, en tricycle jusqu’à Strasbourg.
    Très utiles tes commentaires nombreux, sur l’aspect ‘technique globale usage cycle et tricycle.
    Mais je suis tombé sur ton site dans ma recherche d’un itinéraire vélo-route Besançon-Strasbourg… OK jusqu’à Mulhouse, mais après ? (idéal si vélo-route le long de ce canal longeant le Rhin, jusqu’à Strasbourg, déjà ‘opérationnel’, si prévu ?
    Très heureux de réconcilier tes lecteurs avec ‘un bon français’. Tu peux te présenter à cette fameuse ‘dictée’, avec de bonnes chances de réussite ?
    A te rencontrer à ce ‘resto-trottoir’… tout à l’heure ?
    Louis

    • Adrien dit :

      Merci pour les compliments.

      Si tu parles de la dictée des Dicos d’or, j’ai effectivement été en finale régionale quand j’étais au collège. :-)

      Pour le reste, je t’ai répondu par mail et de vive voix. :-)

  5. Marianne dit :

    Bonjour Adrien,
    J’aurais un grand service à te demander, est-ce qu’on peut échanger par mail ?
    Merci,
    Marianne (éditrice de Trax Magazine)

  6. pierre PIMA dit :

    bonjour Adrien stp peut on échanger par mail

  7. Alex dit :

    Bonjour Adrien,
    J’apprécie beaucoup votre blog!

    J’aimerai juste avoir quelques infos sur le parcours « Paris-Londres en vélo » j’ai 17 ans et avec mes amis on a le projet de faire un voyage vélo ensemble… Il faut donc choisir une destination… On voudrais savoir si ce parcours est facile (niveau dénivelé), entretenu bien indiqué,si il a de beaux paysages, si il y a des camping tout au monde de la voie…… Bref si il est faisable à 5… Étant donné qu’on a fait une partie de la bourgogne, la Moselle et la Loire….

    Merci pour vos renseignements et si ce parcours n’est pas terrible que nous proposeriez vous pour un voyage vélo qui en vaux la peine…

    Merci encore et non je ne suis pas un spammeur….
    Alex.

    • Adrien dit :

      Bonjour Alex,

      Je me base sur ce que j’ai vu en 2013, mais je crois que ça n’a pas beaucoup changé.

      Le parcours est facile. Il n’est pas toujours plat, mais les dénivelés ne sont pas énormes.

      Pour ce qui est de l’entretien, il y a un peu de toute, puisque le parcours emprunte toutes sortes d’infrastructures : les rues de Paris, des chemins de halage en banlieue, des rues de banlieues, des sentiers, des voies vertes, des départementales, des chemins ruraux goudronnés ou non. Le mieux est que tu lises les deux étapes où je roule sur ce parcours. Tu verras tout en détails.

      Il est plus ou moins bien indiqué selon les endroits. Les tronçons jalonnés le sont plutôt bien, voire très bien, mais il y a pas mal d’endroits non jalonnés : dans Paris, dans Maisons-Laffite, dans une partie de la banlieue de Paris, et dans Dieppe. Autrement dit : les zones rurales sont quasiment toutes très bien jalonnées, tandis que les zones urbaines (qui nécessiteraient pourtant plus de jalonnement) le sont très mal voire pas du tout.

      Les campings, je crois qu’il n’y en a aucun entre Paris et Dangu, d’où le fait que j’avais roulé jusque là-bas malgré la nuit tombée. Il y en a un à 10 km de Dieppe, au moment où on quitte la voie verte. Pour le reste, je ne sais plus.

      Je ne peux que t’encourager à essayer ce parcours avec tes amis. Moi, j’en garde un excellent souvenir. Je préfère largement passer deux jours sur cet itinéraire qui est extrêmement varié et pas ennuyeux, que de rouler deux jours sur une voie verte toute droite, le long d’un canal ou sur une digue, sans jamais entrer dans un village ni voir un seul commerce (je pense à certains tronçons de la Via Rhona, ou au début de la Loire à vélo quand on arrive de l’est pour aller vers l’ouest).

      Si vous avez peur de vous perdre là où c’est mal jalonné, achetez le guide Chamina. Comme tu peux le voir dans mon récit, j’avais dans mon téléphone des photos de quelques pages de ce guide et ça m’a bien servi. Du coup, j’en conseille l’achat. Pour 15 €, ça ne vaut pas le coup de se priver. Surtout à 5.

  8. Cedric dit :

    Bonjour Adrien,

    J’ai cherché désespérément une licence pour les articles que tu écris, sans succès.
    Je souhaiterai m’inspirer très fortement de cet article : http://adrien.caillot.free.fr/?p=5029 pour mettre sur notre site de la Délégation Académique au Numérique Éducatif de l’académie de Lyon.
    En effet, certains enseignants n’arrivent pas à adhérer à LibreOffice et on s’aperçoit rapidement que c’est très souvent lié à la problématique d’insertion des images… (comparativement parlant à Word).
    Du coup, puis-je récupérer ton article et te citer bien entendu ;)
    Merci ! Et merci pour l’article excellent !

    • Adrien dit :

      Bonjour Cédric,

      Je n’ai jamais pris le temps d’étudier des licences et d’en choisir une pour mon site.

      Pas de problème pour reprendre mon article en me citant, avec ou sans modification de ta part.

  9. Friess dit :

    Bonjour Adrien,

    Quel est ton adresse mail?

    Cdlts

    Padrig 0687207276

    • Adrien dit :

      Bonjour,

      Une petite présentation n’aurait pas été inutile, pour demander mon adresse mail. Mais une petite recherche de ton nom sur Google me montre que tu es passionné de voitures anciennes, de vélos anciens, et de vacances à vélo. Alors je t’envoie un mail avec plaisir.

  10. Comtois dit :

    Bonjour,
    je suis journaliste à Besançon et je suis à la recherche d’un vélo Peugeot NS pour faire des photos. Seriez-vous basé non loin de Besançon ?
    Cordialement.
    Michèle

  11. Daniel dit :

    Salut Adrien.

    En lisant quelques uns de tes récits, je m’aperçois que c’est exactement le genre de blog qu’il me faudrait.

    Je suis également chez Free, comment fait-on techniquement?

    • Adrien dit :

      J’ai téléchargé et installé WordPress. Je crois que j’avais trouvé une version spécialement modifiée pour Free car l’hébergement Free ne permet pas d’installer WordPress comme ça, de base.

  12. Manon P. dit :

    Bonjour Adrien,

    Je suis en service civique et chargée d’un projet qui s’appelle BAM !, c’est un cycles de résidences artistiques participatives sur le campus de la Bouloie à Besançon.
    Je me permets de te contacter, car j’ai appris que dans tu étais un homme aux multiples casquettes, dont celle de DJ (qui passe de la bonne musique ;) ). J’aimerais te proposer d’intervenir comme DJ dans le projet ; ce serait pour mars.
    Si tu souhaites en savoir plus, n’hésite pas à me contacter, on pourra fixer un rendez-vous si tu veux que je t’explique tout ça.
    Merci!

    Cordialement,

    Manon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>