J’ai installé Nanoblogger

Aujourd’hui si tu veux frimer en société, il y a mieux que de lire les Inrocks devant la machine à café ou critiquer la politique de Sarkozy. Non, ça tout le monde le fait. Si tu veux vraiment être hype, il ne te reste qu’une chose à faire : fais-toi un blog. Bon, c’est vrai, ça aussi tout le monde le fait, mais c’est pas le sujet.

Il y a plusieurs méthodes pour faire un blog. Ça dépend de toi, de tes goûts et de ta personalité.

Skyblog.

Par exemple si tu as 14 ans mais seulement 8 dans ta tête, que tu penses que Diam’s a du talent, que MSN c’est génial, et que tu connais par coeur toutes les règles de grammaire, conjugaison et orthographe du langage SMS, tu peux faire un Skyblog.

MySpace

Si, en revanche, tu en as marre de tous ces chanteurs de merde. Tu fais de la musique électronique tout seul dans ta chambre, tu veux être le nouveau Mozart, ou remplacer Daft Punk (voire les deux à la fois, soyons fous) et tu sais que la diffusion de ta musique via Internet fera de toi une star, tu peux faire un blog sur Myspace.

MSN Spaces

Si tu préfères l’informatique, que tu te prends pour un expert dans ce domaine car tu sais configurer la dernière version de Norton Internet Security pro expert 2006, qu’un certain William Henry Gates III est un modèle pour toi, et que Windows Live Messenger représente pour toi le moyen de communication du futur, tu peux faire un blog sur MSN spaces.

Over Blog

Tu peux également faire un blog sur Over-blog comme l’excellent magazine Trax, coder ton propre moteur de blog comme Andreas en stage au Maroc, faire un site avec Dreamweaver (c’est mal), etc.

Nano Blogger

Mais si ton héros s’appelle Richard Stallman, que tu maîtrises à la perfection l’éditeur Vim (Emacs c’est pour les utilisateurs de Mandribuntu, tu préfères Slackware), que tu trouves que le pentium MMX avec 128 Mo d’EDO qui tourne 24h/24 à côté de ton lit est aussi sexy que ta copine (d’ailleurs la machine porte le prénom de la copine, mais tu ne sais plus laquelle a été baptisée la première) et qu’en plus cette machine est reliée au grand nain Ternet de façon a accomplir la noble mission de serveur web, bref, si tu es quelqu’un de presque normal, tu es prêt pour utiliser Nanoblogger.

Pour ma part, étant séduit par l’idée d’avoir un blog qui puisse être mis à jour via la ligne de commandes, j’ai décidé après lecture d’un article dans GNU/Linux Pratique n°32 (distribué gratuitement à Solutions Linux 2006) d’installer NanoBlogger sur mon serveur. Maintenant j’ai un blog et il me reste à savoir quoi en faire (et j’ai quelques idées…).

A suivre…

Ce contenu a été publié dans Internet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>