Les belles au bois dormant

20150926_174707L’histoire commence par hasard. Je fais du vélo, avec un copain passionné de voitures anciennes. Nous sommes sur la véloroute et passons à Thoraise devant une friche industrielle qui abritait jusqu’en 2007 de nombreuses épaves, dont certaines assez bien conservées.

Au détour de la conversation, l’ami m’indique qu’un autre lieu de stockage d’épaves avait le même propriétaire. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il vient de me révéler involontairement la localisation approximative d’un lieu que je n’ai jamais visité.Il pensait que je le connaissais, car il est bien connu des collectionneurs du secteur. En réalité, je connais son existence et j’en ai vu des photos, mais j’ignore sa localisation.

Les coins à épaves, c’est comme les coins à champignons. Ça ne se donne pas. Ça se trouve soi-même.

Mais pas pour les mêmes raisons.

Il s’agit surtout de les préserver (et de préserver la tranquillité des propriétaires) : tout d’abord, à cause des voleurs, qui n’hésitent pas à dépouiller les épaves pour en tirer profit, ensuite des vandales qui les massacrent sans raison (ce qui m’insupporte au plus haut point), et pour terminer des autorités qui, sous prétexte d’écologie, obligent souvent les propriétaires à vider leur terrain.

Le copain se rend compte qu’il m’en a trop dit, ou pas assez. Il me promet de m’y emmener.

Il tiendra parole plus tard, mais je ne suis pas très patient. Et je suis informaticien et géographe, ne l’oublions pas. J’ai vite fait de déterminer la localisation exacte du lieu, malgré le peu d’indices en ma possession.

Je m’y rends.

Je ne dirai ni où c’est, ni comment je m’y rends. Toujours est-il que j’approche avec mon Peugeot NS pliant, un vélo qui peut être emmené en train ou en voiture, et même faire de nombreux kilomètres par ses propres moyens car il est confortable et efficace.

Approcher à vélo permet d’être plus discret. En effet, quand on explore un lieu insolite, même si on sait qu’on n’a rien à se reprocher, les gens autour ne le savent pas forcément. Il vaut donc mieux être discret, pour sa propre tranquillité comme pour celle du voisinage.

Du lieu, je ne sais pas grand chose.

Il s’agit d’un hangar plein de voitures. Dans les années 80, plusieurs collectionneurs ou marchands d’automobiles anciennes ont effectué des tentatives d’achat, sans succès.

Le temps a passé. Les voitures ont subi les vols, le vandalisme, et les affres du temps car le hangar n’est pas fermé et la toiture a de grosses lacunes.

Le lieu ne comporte plus aucun accès carrossable, car les arbres ont poussé. Cela renforce ma curiosité.

Je gravis la petite route qui y mène, car c’est sur une colline.

Un coup d’œil à travers les champs… il me semble apercevoir une masse dans le bois.

Je m’engage dans la forêt.

20150926_173902

20150926_173852

Le bois est touffu. Je dois laisser mon vélo pour pouvoir avancer.

20150926_173843

Bientôt, j’aperçois quelque chose.

20150926_173914

C’est comme irréel. L’impression d’arriver dans un autre monde, et une autre époque.

20150926_173930

Les épaves sont bien là.

J’ai trouvé le lieu tout seul, et cela a quelque chose de magique qu’on ne peut pas ressentir en s’y laissant conduire.

20150926_173934

Le comité d’accueil se compose notamment d’une 403 7CV

20150926_173948

20150926_174011

Quoique, je devrais plutôt écrire « se décompose » que « se compose »…

20150926_173957

C’est bien connu : dans un moteur il y a un « arbre ». Là, il n’y a plus de moteur, mais il y a quand même un arbre.

20150926_174050

20150926_173953

20150926_174109

Une Simca Marly.

20150926_174118

Bon. Entrons.

20150926_174138

Ci-dessus, au premier plan, une seconde 403.

Un coup d’œil vers l’arrière : la Marly.

20150926_174156

20150926_174218

Je ne sais pas exactement dans quel état sont arrivées les voitures. Il faudrait des témoignages de l’époque, que je n’ai pas.

D’après ce que j’ai entendu, dans les années 80 la plupart étaient encore en bon état et sauvables.

Ceci dit, on voit bien sur les photos que certains sont arrivées accidentées (notamment la 404 et sa voisine de derrière).

20150926_174224

Les voitures sont tellement serrées qu’il est impossible d’avancer sans marcher dessus. Je le fais avec une certaine délicatesse, mais l’état des toits montre que tout ne monde n’a pas eu autant de scrupules…

20150926_174239

20150926_174315

20150926_174325

Les voitures ont été pillées et vandalisées.

20150926_174359

20150926_174411

20150926_174445

20150926_174450

20150926_174457

Le hangar n’a pas plus de vitres que les voitures.

20150926_174500

Des tags ont fait leur apparition récemment (d’après d’autres photos que j’ai pu voir, qui ne les comportaient pas).

Les graffs sur les murs ne me gênent pas. Sur les voitures, c’est dommage.

20150926_174517

Je prends des photos comme je peux. Je n’ai que mon téléphone, et la luminosité n’est pas très bonne aujourd’hui. En plus, le lieu ne permet pas de prendre beaucoup de recul.

J’essaie de photographier chaque voiture, ou presque.

20150926_174547

Une première petite vue d’ensemble du hangar.

20150926_174707

20150926_174711

20150926_174715

20150926_174729

20150926_174755

20150926_174758

20150926_174803

20150926_174807

20150926_174820

20150926_174902

20150926_174938

20150926_174949

Arrivé au bout du hangar, je vois voir ce qu’il y a dans les deux « pièces », au fond. Rien à part des graffs.

20150926_175024

20150926_175028

20150926_175033

20150926_175042

20150926_175101

20150926_175108

20150926_175115

20150926_175121

20150926_175212

20150926_175232

Revenons sous le hangar. Il y a plus de Dauphines qu’à l’élection de Miss France.

20150926_175301

20150926_175241

20150926_175244

Le toit mériterait quelques travaux, mais rien d’insurmontable.

20150926_175248

Les DS sont encore plus dépouillées que les autres, et c’était déjà le cas à Thoraise à l’époque. Y aurait-il quelques acharnés de la DS dans le secteur ?

20150926_175309

20150926_175314

20150926_175319

20150926_175340

20150926_175400

20150926_175403

20150926_175407

20150926_175415

Une tuile qui ne tient plus guère que par un grand mystère…

20150926_175421

20150926_175445

20150926_175455

20150926_175459

20150926_175511

20150926_175522

Il y a un certain nombre de voitures peu courantes dans ce hangar, comme cette Alfa-Roméo…

20150926_175526

20150926_175530

20150926_175536

20150926_175557

Simca est une marque bien représentée…

Je ne vais pas tout énumérer, mais on trouve au moins les marques suivantes : Citroën (DS), Peugeot (403 et 404), Renault (Dauphine, Floride, 4L camionnette), Simca (Grand Large, Marly et autres), Alfa Roméo, Mini Cooper, Dodge, et même une DKW qui se demande ce qu’elle fait là. J’en oublie peut-être.

20150926_175611

20150926_175620

20150926_175629

20151025_152211

20150926_175636

20150926_175644

20150926_175727

20150926_175730

20150926_175741

20150926_175750

20150926_175754

20150926_175805

20150926_175810

20150926_175817

20150926_175825

20150926_175831

20150926_175846

20150926_175939

20150926_175946

20150926_180016

20150926_180021

20150926_180034

20150926_180044

20150926_180049

20150926_180113

La troisième et dernière 403 du hangar, presque au centre, est dotée de flèches de direction. C’est donc un des premières modèles. Et elle semble tout à fait saine (mais très dépouillée et cabossée).

20150926_180209

20150926_180222

20151023_162348

20151023_162353

20151023_162359

20151023_162407

20151023_162412

20150926_180238

Me voici revenu du côté où je suis entré…

20150926_180242

20150926_180251

20150926_180333

20150926_180402

20150926_180431

20150926_180532

20150926_180559

20150926_180614

20150926_180618

Je m’éloigne du hangar. J’ai aperçu quelque chose un peu plus loin…

20150926_180643

Tiens. La portière manquante de la 403 7.

Plus bas, je tombe sur une petite maison.

20150926_180750

Elle est vraiment petite : une seule pièce.

Une banquette de voiture y a été traînée par des artistes…

20150926_180836

20150926_180842

20150926_180853

20150926_180933

Ce plafond, probablement bourré d’amiante, ne me dit rien qui vaille. Pas plus que la trappe béante dans le sol, sous laquelle il y a de l’eau dont j’ignore la profondeur.

20150926_180945

Un peu de ferraille, mais difficile de dire ce que c’était. Probablement pas une voiture.

20150926_181002

20150926_181142

Je ne suis pas au bout de mes surprises. Après le cimetière de voitures, c’est le cimetière des vieux bidons et des vieux postes de télévision…

20150926_181159

20150926_181205

20150926_181218

20150926_181231

20150926_181237

Ça, ça mériterait d’être nettoyé.

20150926_181300

20150926_181402

Je reviens au hangar et en fais un dernier tour par l’extérieur…

20150926_181721

20150926_181741

20150926_181758

20150926_182542

20150926_182558

20150926_182602

20150926_182003

Il est bientôt temps de retrouver celui qui m’attend : mon vélo.

20150926_181926

Notes :

Je suis preneur de toute information sur l’histoire du lieu, si vous le connaissez. J’aimerais bien savoir pourquoi et comment ces voitures ont été mises là et laissées à l’abandon, tout comme à Thoraise. Je me demande si ce propriétaire possédait d’autres lieux. J’ai moi-même racheté l’année dernière deux 403 qui se trouvaient dans une grange dont les propriétaires m’ont indiqué qu’ils l’avaient achetée pleine de voitures, et je me demande si c’était le même propriétaire.

Dans deux numéros de La Vie de l’Auto, fin janvier ou début février 2017, sont parus des articles sur le chasse à l’épave, faisant la part belle à ce lieu (avec des photos datant, d’après l’article, de l’été précédant ma visite). Malheureusement, l’article ne nous apprend rien sur l’histoire du lieu.

Inutile de me contacter pour me demander « où c’est ». Je préserverai la tranquillité du lieu et de son propriétaire.

 

Ce contenu a été publié dans Rail et route, Voitures anciennes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Les belles au bois dormant

  1. Stephane dit :

    Bonjour,

    belles photos, j’aimerais bien tomber szur cet endroit, ça doit être magique

    ça me rappelle vers 1990 la première fois que j’ai découvert l’ancien garage à Thoraise ,j’escaladais pour amener ma tête au niveau des lucarnes: c’était magique, il y avait plein de modèles rares, comme si le temps s’était arrêté à la fin des années 70 !
    Un jour, à l’été 1993, j’étais avec un copain et sa copine de l’époque, et on a vu un mec dans la propriété (apparemment une connaissance du proprio, genre un ancien mécano…), et la copine du pote a eu l’audace de lui demandé si on pouvait visiter les lieux et… il a accepté…! Incroyable… je me rappelle d’avoir touché quelques raretés, je me souviens il y avait une r12 gordini jaune, à l’époque personne n’en voulait mais aujourd’hui c’est une autre histoire :)
    Il y avait aussi une frégate, des DS, au moins une triumph, une mustang je crois…. et plein d’autres modèles… de toutes sortes et la salle du fond enfermait plein de pièces de DS empilées !
    Dehors quelques autos dont je crois une ami 8, j’avais même cru à l’époque que c’était une M35 à moteur rotatif, mais ma mémoire ne me confirme pas lol…
    Mais déjà cette année là, le toit du garage commençait à s’effondrer provoquant quelques dommages à des voitures aujourd’hui très recherchées !
    Par contre, cela fait très longtemps que je n’y suis plus retourné et à vous lire j’ai cru comprendre qu’il n’y a plus rien depuis 2007/2008, vous confirmez? si c’est le cas, dommage, j’aurais dû y retourner avant…

    encore bravo pour les photos et je respecte votre choix de ne pas divulguer l’endroit même si je meurs d’envie de savoir où c’est !
    Si je comprends bien cela ne doit pas être loin de Thoraise… peut-être un jour je trouverai ! :)
    cordialement
    Stéphane

  2. Danielgyp dit :

    Ca me rappelle Bästnäs en Suède, ton affaire….

    Mes photos (juillet 2016)

    https://www.flickr.com/photos/23754142@N05/albums/72157672017704420

    J’ai des photos de Thoraise si je ne te les ai pas déjà envoyées….

  3. Adrien dit :

    Merci pour vos deux commentaires fort sympathiques.

Répondre à Danielgyp Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>