Partir à vélo, rentrer en Peugeot

OLYMPUS DIGITAL CAMERALes mauvaises langues utilisent habituellement cette phrase dans l’ordre inverse (et avec la marque de leur choix…). Mais le 7 novembre, c’est bien dans le but d’aller chercher ma 403 que je suis parti à vélo en direction de chez mes parents.

Je démarre en début d’après-midi, et monte la rue de Belfort.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur un morceau de bande cyclable récemment tracé, se trouve un véhicule qui a la fâcheuse habitude d’y être souvent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Arrivé en haut de la rue, je descends le long du tramway.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De là, je rejoins le mini-golf puis le camping et la piscine de Chalezeule.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite, l’ex-nationale 83 m’amène à l’écluse de Chalèze où j’attrape la véloroute.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai le vent dans le dos, et les écouteurs de mon téléphone dans les oreilles. J’avance bien, et en musique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À l’approche de Deluz, il y a quelques feuilles sur la véloroute…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La route qui monte chez mes parents est barrée, mais ouverte le week-end. Nous sommes samedi. Je monte.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La bonne nouvelle, dans cette histoire, c’est qu’on est en train d’enfouir de la fibre optique en direction du plateau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je monte la côte et arrive bientôt en haut.

Le tunnel le plus long du monde coin, qui est très bien éclairé depuis de récents travaux :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Me voici arrivé sur le plateau. Je reçois un appel, de quelqu’un que j’avais tenté d’appeler en début d’après-midi. C’est dans ce but que j’avais prévu les écouteurs de mon téléphone.

En ville, ou sur une route à fort trafic, je déconseillerais fortement de téléphoner à vélo. D’ailleurs, c’est interdit. Mais sur les petits chemins de campagne, sans circulation, c’est une bonne façon d’optimiser son temps sans danger. L’appel dure un certain temps, durant lequel j’ai le temps de dépasser le village de Glamondans. Encore quelques kilomètres et je suis chez mes parents.

J’arrive et je ne trouve que ma sœur. En effet, nous sommes le 7 novembre 2015, soit le 7-11-15, et mes parents et mon frère, en dignes membres du club Franche-Comté 7-11-15, sont à la soirée spéciale organisée par le club à cette occasion. Je passe donc la soirée avec ma sœur.

Quand je dis que le milieu de la voiture ancienne comporte les mêmes fous que celui du vélo…

Je passe le reste du week-end ici.

Le dimanche, un copain qui réside dans le village me propose de m’emmener visiter un endroit où se trouvent de très nombreuses épaves de voitures dans un bois. Nous y allons avec sa voiture. Mon frère est de la partie, car ce copain est un de ses meilleurs amis.

Malheureusement pour nous (mais heureusement pour la nature), l’endroit a été vidé. Voici tout ce qu’il reste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je ne comprendrai d’ailleurs jamais, puisque ce type d’endroit est souvent vidé pour des raisons écologiques, pourquoi on laisse toujours traîner des morceaux…

Nous sommes juste derrière la maison de mon cousin, que j’ai visitée il y a quelques temps.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous rentrons au village. Je dois démarrer ma 403 rapidement, si je veux repartir à Besançon avec.

Elle m’attend dans la grange.

grange

Je n’ai pas de batterie en bon état, puisque celle de ma ZX est… dans ma ZX, à Besançon. Je lui remets la batterie qui était dedans quand je l’ai achetée, et qui est morte, et j’utilise mon booster.

Le démarreur tourne, mais la voiture ne démarre pas. Et le booster est bientôt vide. Il n’a pas été chargé récemment.

Je me pose une question : est-il possible qu’il y ait assez de courant pour faire tourner le démarreur, mais pas assez pour déclencher l’allumage ? Je n’aurai pas la réponse ce soir, mais je branche le booster pour le charger. Je reste ici et repartirai demain matin à vélo, si la 403 ne démarre pas.

Le lendemain, je me lève donc tôt, prépare mes affaires, mon vélo et mes sacoches, et retourne essayer de démarrer la 403 avec le booster. Elle part au quart de tour. Je crois que la réponse à ma question est oui.

Je charge donc le deux-roues à l’intérieur. Je suis bien content d’avoir acheté une commerciale. Au départ, j’avais envisagé une berline, partant du principe que j’avais déjà le J9 comme utilitaire.

Le retour se fait sans encombre et j’arrive bientôt à Besançon. J’ai les clefs du garage d’une amie, que je vais louer lorsque je déménagerai prochainement. Elle est d’accord pour que j’y mette la 403 en attendant.

La 403 est bientôt dans le garage, et mon vélo est prêt à rentrer chez moi, à quelques centaines de mètres d’ici.

20151109_123200

20151109_123206

J’envoie un message à mon amie, qui est chez elle et descend voir ma voiture. Elle lui plaît beaucoup. Nous discutons quelques instants, puis je rentre chez moi comme j’étais parti : à vélo.

Durant la semaine, j’irai montrer ma 403 à quelqu’un que j’ai rencontré, dans un village au nord de Besançon et qui peut me donner des conseils en mécanique. Ensuite, j’irai au rassemblement de la Rhodia avec, avant de la remmener chez mes parents quand l’occasion s’en présentera.

Voici en bonus quelques photos prises à la Rhodia par mon ami Bastien.

12238240_1058824684169064_556024647189892177_o

12239420_1058824754169057_8604654577735078497_o

12265643_1058824834169049_6748441782916188938_o

11250019_1058824630835736_494954608096412709_o

 

Ce contenu a été publié dans Balades d'un jour, Voitures anciennes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>